a la vie a la mort

colette mcbeth

Pocket, 2016, 380 p, Editions Les Escales, traduit de l’anglais par Anath Riveline

Rachel Walsh est correspondante pour une chaîne de télévision de Brighton concernant les faits divers. Elle a réussi sa vie, avec un métier intéressant et une relation amoureuse stable. Elle ne se doute pas qu’elle va être directement concernée par la disparition de sa meilleure amie Clara O’Connor. Elles se sont connues au lycée et sont devenues amies pour la vie. Mais leur amitié n’est-elle pas dangereuse ? Pourquoi Clara, son amie, s’entend-elle aussi bien avec sa mère à elle qui l’a toujours négligée. Le passé est-il toujours aussi clair et quelles sont les clés du passé qui vont permettre de mieux comprendre cette mystérieuse histoire de disparition. La vérité n’est pas toujours ce qu’elle paraît…

Une bonne enquête policière au suspense haletant. Quand le passé vient exploser dans votre vie et vient remettre en question toutes les certitudes. Un jeu de faux-semblants bien maîtrisé avec un joli twist à la fin. Un bon moment de lecture.