téléchargement

téléchargement (1)

Stock, La cosmopolite, 2014, 300 p.Traduit de l’anglais par Anne Rabinovitch.

Anti est un adolescent anglais dont les parents ont décidé de s’installer en Equateur pour des raisons professionnelles. Il se lie d’amitié avec Fabian qui vit avec son oncle Suarez, être original et inventif. Les parents de Fabian sont morts dans des circonstances mystérieuses. Les deux amis ont pour plaisir de transformer la réalité et il s’invente des tas d’histoires qui rendent leur existence plus amusante. Rien de bien méchant en somme, jusqu’au soir où Fabian raconte à son ami une versions curieuse de la mort de ses parents, dans un accident de voiture, le corps de sa mère n’ayant pas été retrouvé. Pour aider son ami, Fabian invente une histoire : il existerait une clinique pour les gens atteints d’amnésie dans le sud du pays, non loin de la frontière avec le Pérou et sa mère y serait soignée là-bas sans doute. Il fabrique de toute pièce un article de journal pour confirmer la chose. Emportés par l’histoire, les deux amis partent à la recherche de cette mère « disparue », dans les montagnes, et entreprennent un périple, de village en village et de rencontre en rencontre. Arriveront-ils faire à coïncider leur imaginaire à la réalité ?

James Scudamore nous parle d’amitié dans laquelle l’imaginaire a une place prépondérante et emmène ses participants dans une folie douce. La question est la suivante : l’imaginaire est-il nocif pour la santé ou est-il le remède bienfaisant aux souffrances cachées ? Le narrateur a des doutes plus que des réponses. Joli voyage à travers ce pays peu connu qu'est l’Equateur.