téléchargement (1)

téléchargement (2)

Les escales, 2014, 295 p.Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Karine Régnier-Guerre

Chicago. Mère juive un peu enrobée puis très grosse et enfin énorme. Père à la recherche de l’âme sœur à 60 ans… Enfants paumés, belle-fille parfaite, petits-enfants rebelles, voici le joli cocktail concocté par Jami Attenberg, dont c’est le premier roman traduit en français. Ah la famille Middelstein, une famille comme les autres mais dont personne ne voudrait vraiment faire partie… Eddie la mère, prend progressivement du poids sous les yeux de sa famille, un peu démunie. Entre lâcheté et culpabilité, certains tentent d’apporter une solution à la fringale permanente d’Eddie pendant que d’autres fuient le problème. Tout cela remet à plat les liens affectifs de tous les membres de cette famille un tout petit peu barje !

J’ai beaucoup ri parce que les situations sont grinçantes et subtilement justes. Que veut dire Eddie à sa famille quand elle s’empiffre à longueur de journée ? Pourquoi cette violence et comment les membres de sa famille la reçoit-elle ? Comment réagir ? Un livre familial qui invite au questionnement et au dialogue. Bonne lecture !