téléchargement

téléchargement (1)

Les Escales, 2014, 424 p.Traduit de l’anglais par Paul Benita

Nous sommes à Londres en 1968. Les Beatles sont au sommet de leur gloire et sont adulés par leurs groupies, parfois de jeunes filles paumées. Dans le contexte d’indépendance de nombreuses anciennes colonies anglaises, beaucoup d’immigrants africains arrivent en Angleterre et tentent de continuer le combat à distance. A cela, s’ajoute une police où le machisme est de mise et où l’esprit de corps prime quelque peu sur le souci de la légalité.

Dans cette ambiance, pas franchement « peace and love », le cadavre d’une jeune fille nue est retrouvée au détour d’un chemin boueux dans le quartier chic d’Abbey Road. Le détective Cathal Breen, un déprimé perspicace, est affublé d’une jeune inspectrice Tozer, venue tout droit de la campagne du Devon. Breen est sûr que le coupable habite le quartier mais contrairement à beaucoup de ses équipiers, il préfère se donner le temps de résoudre les mystères autour de cette affaire, le premier étant de découvrir le nom de la victime…

Rebondissements, faux-semblants et pistes éclectiques, un très bon polar qui permet de se mettre dans l’ambiance des années 70 en Angleterre. Pas de langue de bois sur les sujets abordés, des dialogues abrupts, des situations coups de poings. Pas d’angélisme, un polar aux allures de documentaire social et politique.