téléchargement (7)

téléchargement (9)Autrement, 2014, 186 p.Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Sabine Porte

Alma, jeune femme pauvre du Missouri, se marie avec Maurice Dunahew, dit Buster. Elle trouve un travail de bonne dans une famille riche de West Table, les Glencross, dont le mari est président de la Citizens’ Bank. Nous sommes en 1929, la vie est dure pour toute une communauté de gens, entre petits boulots, dépossédés de leurs terres, un peu désenchantés. Alma vit avec sa sœur Ruby, jeune femme libre et qui ne veut pas d’attaches, et c’est là que la tragédie commence quand celle-ci commence une relation avec le propriétaire de la maison. Les événements vont s’enchaîner jusqu’au terrible incendie criminelle qui va ravager une salle de danse, le Arbor Dance Hall, où s’était réunie une grande partie de la ville pour sortir. Les victimes sont nombreuses, carbonisées, non reconnaissables. Ruby meurt aussi dans cet incendie. Que s’est-il vraiment passé ? Qui est responsable de cet horrible événement ? Trente plus tard, Alma, devenue vieille et qui a moitié perdue la tête suite à cela, vit dans un petit logement, au bord du Missouri non loin de Saint-Louis. Elle y accueille son petit-fils, Alek, le narrateur auquel elle va révéler après toutes ces années, la triste vérité.

Très beau récit qui campe des personnages dans leur humanité et pris dans un destin inexorable. L’écriture est sublime : fluide, pure et exempte de superflus. Cette histoire qui raconte un terrible fait divers, nous parle d’une Amérique des années 30, où les personnages errent, abandonnés et toujours seuls.