parcours du combattant

michael malone

10/18, 2016, 923 p. Sonatine Editions, 2015. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Caroline Nicolas.

Mr Raleigh Whittier Hayes est un paisible citoyen de 45 ans qui habite la ville de Thermopyles, Caroline du Nord. Il est agent d’assurances, et ceci n’est évidemment pas très excitant. Tout commence (mal) par un petit mot intégré dans un petit biscuit, un « fortune cookie » qui lui prédit : « D’ici à la fin du mois, vous aurez complétement perdu la tête ». C’est à partir de ce moment précis que sa petite vie pépère va sérieusement dérapée. Son père, l’ex-révérend Earley Hayes s’est échappé de l’hôpital à bord d’une Cadillac avec une jeune fille noire inconnue. Il demande à son fils de le rejoindre à la Nouvelle-Orléans. Avant cela, il lui fait parvenir une liste avec un certain nombre de choses plus absurdes les unes que les autres à réaliser mais que Raleigh en fils discipliné va quand même accomplir au mépris de toutes les règles qu’il s’était imposées. Les aventures vont alors s’enchaîner et le voyage de Caroline du Nord à la Nouvelle-Orléans permettra à Raleigh de faire des rencontres parfois inquiétantes souvent drolatiques.

Ce jeu de pistes, véritable odyssée d’un américain lambda permet à Michael Malone de montrer toute sa capacité à mettre en scène des moments burlesques et improbables et révèle ainsi son talent dans des dialogues et des quiproquos très drôles. Un roman un peu pavé (923 pages en poche….) mais un joli parcours initiatique à dévorer !