empreinte de toute chose

elizabeth gilbert

Livre de Poche, 2015, 803 p. Calmann-Lévy, 2013. Roman traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Pascal Loubet.

Nous sommes au XIXe siècle. C’est l’époque des grands voyages et du développement des sciences. Alma Whittaker est la fille d’un riche propriétaire et commerçant de plantes rares ayant fait fortune grâce à son sens des affaires. Anglais d’origine, il s’installe avec son épouse à Philadelphie dans un grand et joli domaine. Très jeune, Alma est passionnée de plantes et de recherches scientifiques. Ses parents recueillent une jeune enfant, Prudence, qu’ils vont adopter. Les deux sœurs vont grandir ensemble et bénéficier de tous les enseignements faits par un précepteur particulier. Mais autant Prudence est jolie et douce et attire tous les regards, autant Alma est costaude, peu gracieuse mais très douée pour développer son savoir. Alma est un peu jalouse d’autant que sa meilleure amie se marie avec un jeune scientifique dont elle était tombée amoureuse. Voici le début de cette grande saga familiale centrée sur ce personnage féminin, Alma, farouche défenseur de la science et qui montre par toutes ses aventures qui la conduiront de Tahiti à la Hollande, qu’une femme est aussi forte qu’un homme (vrai défi au XIXe siècle !).

Quelle fresque ! Elizabeth Gilbert possède un vrai talent pour nous raconter des histoires qui nous font voyager dans l’histoire et dans l’espace. Elle raconte aussi les débuts de la science et ces hommes et ces femmes, pionniers de l’histoire des sciences, à la recherche d’explications sur le monde.  Un bel hommage à la fois pour cette période et pour les femmes qui se battent pour trouver leur place !